Intervention sur l'avenir de la Villa Méditerranée et de ses personnels...

Publié le par Luc LEANDRI

Au cours de l'assemblée plénière du 27 juin dernier à la Région, j'ai profité d'une délibération relative à un appel à projet pour des actions de citoyenneté et de coopération internationales pour interpeller le Président Vauzelle sur le devenir des missions de "La Villa Méditerranée" et de ses personnels précaires...

Monsieur le Président,

Mes cher-e-s collègues,

La délibération qui est soumise, ce jour, à notre approbation propose le lancement de 3 appels à projet en matière de coopération internationale sur l’espace Méditerranéen, en direction des jeunes, et des acteurs de la société civile. C’est tout la logique de coopération internationale que promeut notre groupe, et nous voterons bien évidemment ce rapport.

Je profite de cette délibération, pour, au nom du groupe Front de Gauche, relayer les inquiétudes des agents qui oeuvrent au quotidien au bon fonctionnement et au rayonnement de la Villa Méditerranée. Nous connaissons justement, Monsieur le président, votre attachement tant au dialogue social au sein de notre collectivité et à la qualité des conditions de travail des agents régionaux et de l’exercice de leurs missions.

Nous allons voter en commission permanente une délibération relative au financement de la Régie gestionnaire de la Villa Méditerranée.

Or, les agents de la villa s’inquiètent du devenir de cette structure, initialement à vocation culturelle, et par voie de conséquence de leur propre avenir car nombre d’entre eux sont salarié-e-s contractuel-le-s et donc précaires. En effet, une transformation de la régie en Groupement d’Intérêt Public (GIP) serait en cours.

Nous avons été informé – et cela va dans le bon sens – qu’une rencontre entre les agents de la Villa et M. Coquil et ses services aura lieu dans la première quinzaine de juillet et nous nous en félicitons.

Nous pensons, en effet, qu’il est indispensable que les agents puissent être associés et informés de l’évolution de leurs missions.

Enfin, il nous semblait utile et nécessaire de vous faire connaître notre volonté et souhait que l’ensemble des agents puisse être intégré à notre collectivité, et que dans un premier temps, les agents précaires dont les contrats se terminent sous peu, puissent être rassurés par leur renouvellement.

Intervention sur l'avenir de la Villa Méditerranée et de ses personnels...

Commenter cet article