Contre la restructuration de la Banque de France ! Contre les doubles discours entre Paris et Toulon !

Publié le par Luc LEANDRI

Je tiens à apporter mon entier soutien aux salarié-e-s de la Banque de France, aujourd’hui en lutte, car leur emploi et la mission de service public qu’ils accomplissent sont menacés à Toulon, et dans une soixantaine d’autres sites avec la fermeture annoncée de 40 caisses, de 20 implantations permanentes et de la quasi-totalité des bureaux d’accueil et d’information.

 

Cette absurde restructuration privilégie la pure logique comptable austéritaire aux missions de service public assurées par les agents de la Banque de France dans notre République. A l’heure où cette institution est de plus en plus sollicitée (médiation du crédit, participation aux cellules de veille départementales…) et devrait l’être encore davantage en raison de la richesse des informations qu’elle détient et de l’expertise de ses agents, le projet de « modernisation » présenté par le Gouverneur Noyer est indéfendable.

 

Mais ce projet est indéfendable sur tout le territoire national et pas seulement à Toulon. En effet, j’ai pris connaissance dans la presse écrite du courrier que Robert ALFONSI, Conseiller Régional Socialiste, écrit au ministre de tutelle pour défendre la seule antenne de Toulon… Or, il ne saurait y avoir deux poids, deux mesures : soit le projet de restructuration est mauvais et il doit être combattu dans sa totalité et je dis à mon collègue socialiste, bienvenue dans l’opposition aux politiques d’austérité, soit c’est un courrier de pure démagogie en vue des prochaines échéances électorales, et je dénoncerai le double discours de certain-e-s élu-e-s qui disent se mobiliser à Toulon, mais gardent les deux doigts sur la couture du pantalon à Paris !

Commenter cet article