Dimanche, on vote Front de Gauche !

Publié le par Luc LEANDRI

Bulletin-de-vote-copie-1.JPG

A quelques heures de la clôture de la campagne officielle (ce vendredi soir à minuit), je reprends le clavier – à défaut de la plume – pour revenir sur ces dernières semaines, ces derniers mois plutôt de campagne acharnée sur le terrain avec mes camarades du Front de Gauche.

 

Remercier mes camarades et ami-e-s !

Depuis janvier, nous arpentons toutes les places, rues et artères, cages d’escalier de cette circonscription ubuesque qui part des quartiers ouest de Toulon pour arriver aux frontières de la Provence Verte à Belgentier.

J’en profite pour rendre sincèrement hommage et exprimer mon amitié à tous les camarades, tous bénévoles sans exception qui ont pris part à la campagne, porté-e-s par leurs convictions et pour certain-e-s l’affection qu’il me porte. Car en politique, si les idées comptent, et elles sont essentielles elles sont aussi portées et défendues par des hommes et des femmes qui partagent des moments forts ensemble de solidarité et d’amitié.

A ce moment, je pense notamment à celui sans qui cette campagne n’aurait pas été la même, voire n’auraitDavid-en-collage2.jpg pas pu se réaliser dans ces conditions, David VANETTI, figure incontournable de la campagne du Front de Gauche sur la circonscription mais aussi sur l’ensemble du département. Celui qui après avoir boîté et tracté toute une journée partait sur Brignoles ou Draguignan amener tracts et affiches aux camarades locaux ; celui qui a su avoir des attentions, des gestes envers des camarades affligés par les aléas de la vie… Celui qui fut l’âme de cette campagne ! Et que je suis fier d’appeler aussi ami.

Certain-e-s estimeront ces quelques lignes comme inutilement larmoyantes ou sentimentalistes, mais je reste persuadé que l’on ne peut défendre un projet qui s’intitule « L’Humain d’Abord », si on ne se l’applique pas aussi à soi-même et que nous ne le faisons pas vivre au cœur même de nos organisations, et de notre engagement.

 

Notre Programme "L'Humain d'Abord"!

Ainsi, depuis 6 mois, nous avons défendu nos propositions fortes pour le pays, notre département et la circonscription : de la nécessité de construire des logements sociaux, à la planification écologique et la création d’emplois avec la filière de déconstruction navale, au refus de la privatisation du tunnel de Toulon ou du tracé LGV des métropoles, pour une autre politique de santé publique qui prenne en compte l’humain d’abord et non la simple logique comptable.

Nous avons fait des rencontres fortes et des échanges fructueux, Jean-Luc Mélenchon nous a ouvert la voie lors du débat présidentiel, nous avons continué à creuser notre sillon pour les législatives.

Nous avons voulu mener une campagne positive, démontrant que d’autres politiques étaient possibles face à l’austérité de droite ou de gauche, que nous pouvions retrouver confiance en l’avenir à partir du moment où nous engagions des réformes radicales, des réformes de rupture au niveau européen avec par exemple la remise en cause de l’indépendance de la Banque Centrale Européenne, et le fait qu’elle doive prêter directement aux Etats et non plus seulement aux banques à 1%, mais aussi au niveau de la nation, avec une révolution fiscale ambitieuse pour financer nos projets, une révolution fiscale qui propose simplement de prendre l’argent au capital pour le rendre au travail, même au-delà des frontières pour les exilé-e-s fiscaux !

 

Notre objectif : la révolution citoyenne !

Et nous avons réalisé une 1ère brèche ! Nous voulions un score à deux chiffres, nous avons été moqué, raillé et nous y sommes parvenus !

Et pour parvenir à ce résultat, nous avons éveillé bien des consciences ! Comment sinon imaginer que nous étions pu être plus de 100.000 personnes à Paris pour une marche sur la 6ème République, puis 70.000 à Toulouse et de nouveau 100.000 à Marseille au Prado avec un discours de Jean-Luc qui nous parlait tant au cœur, qu’aux tripes et à la Raison.

Nous ne nous arrêterons pas aux 10 et 17 juin, le Front de Gauche portera dans les prochaines semaines de nouvelles batailles et mobilisations politiques, notamment la 1ère d’entre elle sur le nouveau traité européen Merkozy, auquel le PS veut ajouter un appel creux à la croissance…

Et notre démarche a été confirmé par la dynamique de nos camarades et frères grecs de Siryza qui portent convictions et propositions communes et qui les a placé en tête de la gauche aux législatives de mai dernier ! Tel est notre objectif en France !

Mais, déjà, dimanche 10 et 17 juin, il nous faut porter le maximum de députés du Front de Gauche à l’Assemblée pour continuer à porter le programme du Front de Gauche !

Nous nous sommes débarrassés de Sarkozy, il nous faut obtenir une majorité de gauche à l’Assemblée mais qui ne soit pas toute rose-verte… Car je connais trop bien mes camarades socialistes et leurs habituelles dérives, pour les avoir combattu idéologiquement en interne… Ce sont eux qui en 1997, ont ouvert le capital de France Telecom – comme ils disaient à l’époque -, ce sont eux qui en 2000 ont voté la directive Poste visant à libéraliser la distribution de La Poste en garantissant qu’ils n’iraient pas plus loin, nous savons dans ces deux cas ce qu’il est devenu de ces 2 services publics et les conséquences sur leurs salarié-e-s et usagers !

C’est pour éviter d’autres catastrophes dans ce genre, qu’il faut des député-e-s du Front de Gauche et que nous fassions le maximum de voix ! Alors d’ici dimanche, rappelez tous vos proches et ami-e-s, et rappelez leur que Dimanche, le seul vote utile et combatif à Gauche : c’est le Front de Gauche !

Commenter cet article

David Vanetti 09/06/2012 11:59

Le Front de Gauche propose une politique alternative en totale rupture avec la gauche de renoncement incarnée par le Parti Socialiste et Europe écologie les verts.

Face à la droite, face à la sévérité de la crise et à la menace du Front National, nous proposons une véritable révolution politique rompant clairement avec la logique dévastatrice du système
capitaliste actuel.

Le Front de Gauche s'engage, autonome et conquérant pour que la défaite de la droite et l'élection de François Hollande devienne la victoire des exigences aiguës qui viennent de s'exprimer. Avec
plus de 4 millions de voix aux présidentielles, c’est également une victoire pour le Front de Gauche dont la progression est constante.


Les élections législatives doivent approfondir notre victoire. Le Front de Gauche en est l'outil fidèle.


Autrefois, Louis Antoine de Saint Just déclarait :
« La servitude consiste à dépendre de lois injustes; la liberté de lois raisonnables »

Longue vie au Front de Gauche !