Face à la haine et la bêtise du FN, mobilisons-nous pour le maintien du Festival Amné’Zik sur le circuit du Luc !

Publié le par Luc LEANDRI

Voici mon communiqué de presse :

Le nouveau maire FN de la commune du Luc, Monsieur De La Grange, vient de prendre la décision scandaleuse et absurde d’interdire, et donc d’annuler, le festival Amné’zik organisé par les bénévoles de l’association Movin’Project et qui devait se tenir les 8, 9 et 10 août prochains sur le circuit du Luc en Provence.

Cette décision, prise à moins d’un mois de l’événement, et alors que la commission départementale de sécurité avait donné son avis favorable à la tenue de l’événement est particulièrement lâche et honteuse ! Elle démontre surtout – s’il en était encore besoin – l’absence de considération du Front National pour la jeunesse de notre pays et son rejet de la diversité et de la différence en matière culturelle ! Il faut rappeler à la majorité FN du Luc que la musique électro est aussi un art qu’il faut respecter, et que les jeunes ont droit de s’amuser !

Mais au-delà de leur rejet de la diversité culturelle, ils font la démonstration de leur immense bêtise pour la vie et le développement de leur commune. En effet, près de 4.000 personnes étaient attendues chaque jour, pendant 3 jours, à proximité du village : cela aurait généré un surcroît d’activité économique et touristique pour tous les commerçants et restaurateurs de la commune du Luc ; ce qui, en période de crise économique est toujours le bienvenu. Mais peut-être que la majorité FN veut maintenir leur commune dans l’austérité sans fin ? Nous appelons les lucois à se mobiliser pour le maintien de cet événement musical et artistique sur leur commune.

 

Pour ma part, j’interpellerai le Préfet sur la légalité de cette décision du maire du Luc pour permettre la tenue du festival Amné’Zik au circuit du Luc le 2nd week-end d’août !

 
CommentairesA ce jour, les organisateurs du Festival ont du annuler la manifestation du fait d'annulation d'artistes. Pour ma part, je vais interpeller le préfet sur les conditions d'intervention des services de l'Etat et la nécessaire indemnisation des organisateurs.

 

Face à la haine et la bêtise du FN, mobilisons-nous pour le maintien du Festival Amné’Zik sur le circuit du Luc !

Publié dans Communiqués de Presse

Commenter cet article